Café et performances sportives : Compatible ou pas ?

Café et performances sportives : Compatible ou pas ?

Qu’il soit consommé en version expresso, café latte, cappuccino et autres, le café reste la boisson énergisante naturelle préférée des Français. Plusieurs s’y adonnent, principalement les travailleurs qui veulent être booster en énergie tout au long de la journée, et être le plus loin possible de la fatigue. Cependant, de nombreux sportifs font aussi partie de ce grand nombre de buveurs, car parmi les nombreux bienfaits de cet élixir, certains avancent le motif qu’il serait capable d’augmenter les performances sportives du sujet, comme le ferait un stimulant naturel. Néanmoins, cette affirmation est-elle vraiment véridique ? Le café et les performances sportives sont-ils vraiment compatibles ?

Qu’est-ce que le café ?

Le café est une boisson provenant de l’infusion des grains produits par le caféier. Pour sa consommation, il se présente généralement sous deux formes, même s’il y a aussi de nombreuses variantes qui nécessitent l’apport d’autres aliments comme le lait et le chocolat. Pour les citer, on a le café vert et le café noir. Les deux se différencient par la méthode de torréfaction qui permet de l’obtenir. Parmi ses constituants, celui qui est le plus étudié et qui est cause des nombreux effets du café sur le corps est la caféine.

Quels sont les effets de la caféine ?

La plus grande partie des effets énergisants du café viennent de la caféine, sa molécule alcaloïde. Cette dernière intervient dans la stimulation du système nerveux, en augmentant la production de la noradrénaline dans le cerveau, afin de lui donner un effet stimulant. Les effets du café se manifestent généralement après 30 minutes, pour la moitié de la dose contenue dans l’organisme, et la deuxième partie après 01 heure. Ainsi, la consommation de café est bénéfique pour réduire la sensation de fatigue, et permettre que le sujet ait de l’énergie plus Longtemps, un vrai coup de boost.

Quelles sont les répercussions du café sur l’organisme ?

Grâce au taux incroyable d’antioxydants contenu dans le café, cette boisson énergisante naturelle peut booster le système immunitaire de celui qui la consomme. La caféine qui est aussi parmi ses constituants stimule la thermogenèse, ce qui provoque la combustion de calories. Rien que pour ses effets stimulants concernant la vigilance et les facultés de concentration des fonctions cognitives, on comprend pourquoi il est si difficile d’y résister. La consommation du café permettrait aussi de stimuler la sécrétion de l’adrénaline, en modifiant la perception de l’effort et en diminuant la sensation de la douleur. Cependant, puisque chaque personne est différente, chacun réagit différemment aux effets de la caféine, que ce soit sur l’intensité de son action ou sur la durée de sa réaction.

Le café améliore-il la capacité d’endurance ?

Le café noir est une boisson très consommée chez les amateurs de sport. Des études ont été réalisée sur ce sujet, et cela révèlent des résultats très concluants. Le café permet d’accélérer le rythme cardiaque du sportif, augmenter sa capacité de contraction des muscles et lutter contre la constipation en favorisant la digestion. Puisque qu’il n’est pas calorique, le sujet n’a pas à s’inquiéter de la prise de poids, et peut même s’en servir dans son régime. Le café aurait aussi des effets positifs concernant la capacité d’adaptation à l’hypoxie, ce qui est relié à la diminution de la quantité d’oxygène distribuée par le sang dans les tissus.

Faut-il boire le café avant l’entrainement ?

Comme vous avez pu le constater, le café permet de donner un petit coup de fouet et de stimuler les fonctions cérébrales du consommateur. Cela fait partie d’ailleurs des nombreux avantages que présente le blog café Percolateur-Cafetiere. Oui, il peut permettre d’améliorer un tant soit peu les performances du sportif, mais il faut principalement prendre des précautions dans certains cas. Il est déconseillé de boire du café avant l’entrainement car ses effets diurétiques pourraient entraîner des brûlures gastriques, des diarrhées et la déshydratation. Dans ce cas, un seul expresso est suffisant avant l’entrainement. N’oubliez pas que la limite est de 03 expresso par jour, car une quantité trop importante pourrait engendrer des conséquences néfastes sur votre corps.

 

Related Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-sept − 11 =